Exploration Nemaska Inc. procède à une mise à jour des travaux d'exploration sur ses projets non liés au lithium

18 novembre 2010

QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 18 nov. 2010) - EXPLORATION NEMASKA INC. (« Nemaska » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:NMX) est heureuse d'effectuer une mise à jour des travaux d'exploration réalisés au cours de l'été sur ses propriétés Lac Levac (environ 7,212 hectares), Lac Arques (environ 35,270 hectares) et Lac des Montagnes (environ 16,695 hectares), toutes détenues à 100 % et situées dans la région de la Baie James, Province de Québec.

« Nous avons réalisé au cours de l'été 2010, un très important programme d'exploration sur nos propriétés non liées au lithium et avons identifié un bon nombre de cibles prioritaires qui méritent un suivi par forage au diamant au cours de l'hiver » de commenter monsieur Guy Bourassa, Président et Chef de la direction. « Notre position de contrôle sur plus de 85 km sur une formation de roche verte polymétallique, jumelée à un programme de forages additionnels bien financé, devrait nous permettre d'évaluer davantage ces excellentes cibles en vue de pouvoir déterminer leur potentiel de devenir des projets viables individuellement.

Lac Levac

Pour le gisement Nisk-1 (nickel), Nemaska a retenu les services de SGS Mineral Services en mai 2010 pour réaliser une étude d'optimisation de la récupération des métaux par flottation. Les résultats de cette étude devraient être disponibles au cours des prochaines semaines. Au surplus, 2 forages au diamant ont été réalisés au cours du mois de juin 2010 (voir le communiqué de presse du 3 août 2010), en vue d'établir la continuité de la zone minéralisée sous les ressources déjà identifiées. Des levés électromagnétiques de type Pulse EM ont également été effectués dans ces trous et, fondé sur les résultats des sondages et des levés géophysiques, la Société a décidé de forer 2 400 m additionnels pour confirmer la continuité en profondeur de cette zone. Le forage devrait débuter au cours de l'hiver 2011. Selon les résultats de ces forages, Nemaska pourrait décider de mettre à jour le calcul de ressources actuel et d'initier une étude économique préliminaire pour ce projet.

Lac Arques

La propriété Lac Arques contient le Complexe Rupert ainsi que le secteur Lac Bourier. Localisé dans la partie nord-est de la propriété, le secteur Lac Bourier a fait l'objet d'importants travaux d'exploration au cours des mois de juillet, août et septembre 2010. L'objectif de ces travaux d'exploration était de vérifier la source d'un conducteur EM s'étendant sur 12 km, lequel conducteur a été identifié par un levé héliporté réalisé en 2009 par Nemaska. Des travaux de prospection, d'analyses de sols, de tranchées et d'échantillonnage en rainures ont été réalisés sur un secteur de 7 km de ce conducteur. Nemaska a établi que le conducteur est un horizon de sulfure massif de type exhalatif ou une phase sulfurée d'une formation de fer, d'une épaisseur variant entre 1 et 4 m, avec pendage sub-vertical, contenu dans le quartzite sédimentaire. Des teneurs anomales en cuivre, argent et zinc ont été obtenues.

Un total de 14 tranchées, espacées de 600 m chacune ont été complétées sur une distance de 7 km le long de ce conducteur. Environ 200 mètres de roche ont été exposées et 293 échantillons ont été prélevés dans 27 rainures (164,5 m). Un secteur en particulier a retourné jusqu'à 1,16 % zinc. Cette zone a été décapée sur une superficie additionnelle de 20 m de long par 4 m de large. Les quatre meilleurs résultats sont:

Échantillon # Zn (%) Longueur (m)
15685 1.16 0.5
15693 0.96 0.5
15691 0.93 0.5
15657 0.81 0.5
15684 0.79 0.5

Nemaska a l'intention de poursuivre son travail sur cet horizon de sulfure massif s'étendant sur 12 km, grâce aux travaux de géophysique, d'échantillonnage de sols, des résultats de rainurages, cartographie et d'analyse structurale. Une campagne de 2 700 m de forage devrait débuter au cours de l'hiver 2011 pour vérifier le tout.

Suite à un levé géologique minutieux et en l'absence d'affleurement, il fut décidé de réaliser un programme de forage au diamant de 4 000 m sur le Complexe Rupert. Les cibles de forages ont été planifiées à partir des résultats du levé magnétique héliporté réalisé en 2009. Le forage débutera au cours de l'hiver 2011.

Lac de Montagnes

La propriété Lac des Montagnes renferme les indices Duval et Valiquette. L'indice Duval a été identifié au cours de la campagne d'exploration réalisée au cours de l'été 2010. Il est localisé dans une zone de pyroxénite altérée contenant des sulfures disséminés à semi massifs. Le travail réalisé a consisté en prospection, relevé géologique, décapage, tranchées et échantillonnage en rainures. Au total, neuf tranchées, couvrant latéralement 400 m de la zone minéralisée, ont été complétées. Ces tranchées, espacées approximativement de 50 m, recoupent perpendiculairement la minéralisation. Un total de 757 m de tranchées a été creusées et 82,4 m d'échantillons ont été prélevés durant cette campagne. La minéralisation est comprise dans une bande de pyroxénite et de gabbro altérée et cisaillée, mesurant entre 40 et 70 m de large. Cette bande de pyroxénite et gabbro est prise entre un intrusif de péridotite au nord et une bande de pegmatite au sud. Les meilleurs résultats obtenus dans les échantillons en rainures sont les suivants:

- 1,12 % Cu, 0,42 % Ni, 0.76 g/t Au et 13.4 g/t Ag sur 0,9 m; Duval

- 0,78 % Cu, 0,50 % Ni, 0.23 g/t Au et 3.6 g/t Ag sur 0,6 m; Duval 3

- 0,45 % Cu, 0,22 % Ni, 0.13 g/t Au et 8.7 g/t Ag sur 0,6 m; Duval

- 0,44 % Cu, 0,02 % Ni, 0.49 g/t Au et 2.4 g/t Ag sur 1,2 m; Duval 2

- 0,41 % Cu, 0,24 % Ni, 0.08 g/t Au et 1.7 g/t Ag sur 0,6 m; Duval 3

Nemaska planifie un programme de 750 m de forage pour cet indice au cours de l'hiver 2011. L'objectif de ce programme est de vérifier la continuité en profondeur de la zone minéralisée.

Les sections techniques de ce communiqué ont été préparées par Yvan Bussières, Ing., personne qualifiée au sens du Règlement NI 43-101.

À propos de Nemaska

Exploration Nemaska Inc. est une société d'exploration minière œuvrant essentiellement sur le territoire de la Baie James au Québec. Ses principaux actifs sont les propriétés Whabouchi (dépôt de lithium, béryllium) (environ 1 716 hectares), Lac Levac (dépôt de nickel et cuivre Nisk-1 et extensions) (environ 9 200 hectares), Lac Arques (Secteur Lac Bourier et Complexe Rupert) (environ 39 470 hectares) et Lac des Montagnes (Indices Lac Valiquette et Duval) (environ 12 740 hectares), toutes détenues à 100 %. Toutes ces propriétés sont contigües et couvrent près de 85 km de la formation du Lac des Montagnes, reconnue comme une ceinture de roches vertes volcanogènes polymétalliques. Ces propriétés sont accessibles en tout temps soit par la route du Nord à partir de Chibougamau (280 km) ou par la Route de la Baie James à partir de Matagami (380 km). Elles sont situées à proximité du village de Nemaska et de l'aéroport de Némiscau.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Les énoncés ci-joints qui ne sont pas des données historiques, constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs concernent des événements futurs et ainsi comportent des facteurs de risques et d'incertitudes, lesquels sont décrits sous la rubrique « Facteurs de risques » des divers documents de divulgation périodiques émis par la Société conformément à la réglementation canadienne en valeurs mobilières. Les résultats obtenus et l'échéancier de réalisation pourraient différés de ceux projetés. La Société ne s'engage pas à mettre à jour ses énoncés prospectifs.