Exploration Nemaska fait une mise à jour sur la campagne de forage du gisement Whabouchi (lithium/béryllium)

11 janvier 2011

QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 11 jan. 2011) - (TSX CROISSANCE:NMX)(OTCBB:NMKEF) – EXPLORATION NEMASKA INC. (« Nemaska » ou la « Société ») est heureuse de faire une mise à jour sur sa campagne d'exploration actuellement en cours sur la propriété Whabouchi (environ 1 716 hectares) détenue à 100 %, située dans la région de la Baie James au Québec.

À ce jour, Nemaska a foré 23 trous (4 200 m) additionnels depuis le 12 novembre dernier sur son projet Whabouchi. Toutes les zones minéralisées ont été interceptées aux endroits prévus. Les objectifs de cette campagne de forage au diamant, sont d'obtenir un échantillonnage représentatif du gisement en vue de la réalisation d'essais métallurgiques en usine pilote, prévus pour l'hiver 2011, et de mettre à jour le calcul de ressources initial, publié le 14 juillet dernier par SGS Geostat. Le forage a repris la semaine dernière après un arrêt pour la période des fêtes. Nemaska s'attend à ce que le forage soit terminé au début du mois de mars avec un total de 48 trous pour 10 000 m de forage.

«Le forage avance rapidement ce qui nous permettra de diffuser, de façon régulière au cours des prochains mois, les résultats de ces forages », de commenter monsieur Guy Bourassa, président et chef de la direction d'Exploration Nemaska inc. « Nous attendons également, d'ici les prochaines semaines, les résultats de l'étude économique préliminaire, qui est la première étape qui mènera à l'étude de faisabilité définitive.»

Les sections techniques de ce communiqué ont été préparées par monsieur Yvan Bussières, Ing., personne qualifiée au sens du Règlement NI 43-101.

À propos de Nemaska

Exploration Nemaska Inc. est une société d'exploration minière œuvrant essentiellement sur le territoire de la Baie James au Québec. Ses principaux actifs sont les propriétés Whabouchi (dépôt de lithium, béryllium) (environ 1 716 hectares), Lac Levac (dépôt de nickel et cuivre Nisk-1 et extensions) (environ 9 200 hectares), Lac Arques (Secteur Lac Bourier et Complexe Rupert) (environ 39 470 hectares) et Lac des Montagnes (Indices Lac Valiquette et Duval) (environ 12 740 hectares), toutes détenues à 100 %. Toutes ces propriétés sont contigües et couvrent près de 85 km de la formation du Lac des Montagnes, reconnue comme une ceinture de roches vertes volcanogènes polymétalliques. Ces propriétés sont accessibles en tout temps soit par la route du Nord à partir de Chibougamau (280 km) ou par la Route de la Baie James à partir de Matagami (380 km). Elles sont situées à proximité du village de Nemaska et de l'aéroport de Némiscau.

Les énoncés ci-joints qui ne sont pas des données historiques, constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs concernent des événements futurs et ainsi comportent des facteurs de risques et d'incertitudes, lesquels sont décrits sous la rubrique « Facteurs de risques» des divers documents de divulgation périodiques émis par la Société conformément à la réglementation canadienne en valeurs mobilières. Les résultats obtenus et l'échéancier de réalisation pourraient différés de ceux projetés. La Société ne s'engage pas à mettre à jour ses énoncés prospectifs.