Exploration Nemaska inc. projette la production de 202,000 tonnes par an de concentré de spodumène pour son gisement de lithium/béryllium Whabouchi

19 janvier 2011

QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 19 jan. 2011) - (TSX CROISSANCE:NMX)(OTCBB:NMKEF) – EXPLORATION NEMASKA INC. (« Nemaska » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer les résultats de l'étude économique préliminaire conforme à l'Instruction Nationale 43-101 pour son gisement de lithium Whabouchi, détenu à 100%, situé dans la région de la Baie James, Province de Québec, Canada.

Points saillants de l'étude économique préliminaire
(Tous les calculs utilisent un prix de vente de 280$/tonne (FOB usine) pour un concentré de spodumène titrant 6% Li2O)
(Toutes les valeurs sont en dollar canadien)*
Production, mine à ciel ouvert 2,950 tonnes par jour (1 MT/an)
Production annuelle moyenne de concentré de spodumène 202,000 tonnes à 6 % Li2O
Revenu annuel moyen** 56,6 $ M
Valeur actualisée nette avant impôts à 5% 184,0 $ M
Valeur actualisée nette avant impôts à 8% 130,3 $ M
Taux de rendement interne (IRR) 26,6 %
Coût moyen de production 27,86 $ par tonne de minerai
Coûts de Capitaux initiaux 86 $ M (incluant 13,4$ M d'imprévus et 5 $ M de fonds de roulement)
Durée de vie prévue de la mine 15 ans
Période de remboursement des coûts de capitaux initiaux 3,3 ans
* Assumant le dollar canadien au pair avec le dollar américain.
** Aucune valeur n'a été considérée pour la vente possible de concentré de béryllium étant donné que les essais métallurgiques spécifiques pour ce minerai ne sont pas complétés.

L'étude économique préliminaire se fonde sur une opération à ciel ouvert produisant 202,000 tonnes par an de concentré de spodumène à une teneur de 6 % Li2O.

Le concentré de spodumène peut être envoyé sur les marchés asiatique et européen à partir du port en eau profonde de Saguenay, situé à environ 7 heures de route du gisement. Il est également possible de fournir le marché nord-américain par chemin de fer, situé à environ 3 heures de route du gisement.

L'étude économique préliminaire a été préparée par la firme indépendante Equapolar Consultants Limited en collaboration avec BBA inc. et Génivar inc. L'étude complète sera déposée sur SEDAR au cours des 45 prochains jours.

Gary Pearse, dirigeant de Equapolar a commenté, « Basé sur notre évaluation préliminaire du gisement, nous croyons que ce projet est économiquement viable et justifie d'entreprendre les essais en usine pilote ainsi que l'étude de faisabilité définitive. Cette étude économique préliminaire confirme qu'un concentré de spodumène peut être produit économiquement et envoyé aux utilisateurs.»

Une des utilisations importante du concentré de spodumène est la transformation en différents produits de lithium, incluant le carbonate de lithium pour batteries, l'hydroxyde de lithium et le lithium métal. Actuellement, la majorité des transformateurs de spodumène sont situés en Chine et la majorité du concentré de spodumene provient de l'Australie.

« En raison de l'accroissement de la demande, il devient de plus en plus important pour les transformateurs de s'assurer des sources d'approvisionnement géographiquement dispersées » de commenter Guy Bourassa, Président et Chef de la direction de Nemaska. « Évidemment la province de Québec représente une source potentielle importante pour l'approvisionnement en spodumène et nous voulons être les premiers à fournir au marché un concentré de spodumène de haute qualité et ainsi nous prévoyons compléter l'étude de faisabilité définitive avant la fin de l'année. Cette étude économique préliminaire démontre que nous pouvons rivaliser avec les autres producteurs à l'échelle mondiale. Au surplus, nous étudions également la possibilité de construire notre propre usine de transformation de concentré de spodumène en divers produits de lithium incluant le carbonate de lithium."

Monsieur Bourassa sera présent à la Conférence « Resource Investment » qui se tient à Vancouver cette année. Il sera disponible pour informer les actionnaires et les investisseurs des derniers développements de la Société. Nemaska a un kiosque (numéro 1030) au Centre des conventions de Vancouver les 23 et 24 janvier 2011.

La partie technique de ce communiqué de presse a été préparé par Monsieur Gary Pearse, Ing., Geo., personne qualifiée selon l'instruction nationale 43-101.

À propos de Nemaska

Exploration Nemaska Inc. est une société d'exploration minière œuvrant essentiellement sur le territoire de la Baie James au Québec. Ses principaux actifs sont les propriétés Whabouchi (dépôt de lithium, béryllium) (environ 1 716 hectares), Lac Levac (dépôt Nisk-1 et extensions) (environ 9 200 hectares), Lac Arques (Secteur Lac Bourier et Complexe Rupert) (environ 39 4700 hectares) et Lac des Montagnes (Indices Lac Valiquette et Duval) (environ 12 740 hectares), toutes détenues à 100 %. Toutes ces propriétés sont contigües et couvrent près de 85 km de la formation du Lac des Montagnes, reconnue comme une ceinture de roches vertes volcanogènes polymétalliques. Ces propriétés sont accessibles en tout temps soit par la route du Nord à partir de Chibougamau (280 km) ou par la Route de la Baie James à partir de Matagami (380 km). Elles sont situées à proximité du village de Nemaska et de l'aéroport de Némiscau.

Gisement Whabouchi, Estimation des ressources (NI-43-101), 28 mai 2010

Catégories de ressources Tonnes
*
Teneur
Li
2O
(%)
Teneur
BeO
(ppm)
Li Métal
**
(tonne)
Be Métal
**
(tonne)
Mesurées 1,885,000 1,60 458 14,000 300
Indiquées 7,889,000 1,64 446 59,900 1,300
Mesurées + Indiquées 9,774,000 1,63 449 74,000 1,600
Inférées 15,396,000 1,57 420 112,100 2,300
Les ressources inférées ne sont pas incluses dans les ressources mesurées et indiquées. Densité utilisée de 2,68 t/m3. Teneur de coupure 0,5 %. En date du 28 mai 2010.
* Arrondi au plus proche millier.
** Arrondi à la plus proche centaine.

Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré de viabilité économique. L'étude économique préliminaire inclut des ressources minérales inférées qui sont considérées trop spéculatives géologiquement pour être considérées économiquement et être catégorisées comme ressources minérales. De plus, il n'y a pas de certitude que l'étude économique préliminaire se matérialisera.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Les énoncés ci-joints qui ne sont pas des données historiques, constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs concernent des événements futurs et ainsi comportent des facteurs de risques et d'incertitudes, lesquels sont décrits sous la rubrique « Facteurs de risques » des divers documents de divulgation périodiques émis par la Société conformément à la réglementation canadienne en valeurs mobilières. Les résultats obtenus et l'échéancier de réalisation pourraient différés de ceux projetés. La Société ne s'engage pas à mettre à jour ses énoncés prospectifs.